mercredi 5 mars 2014

Supernova dans M82

C'est la surprise astronomique du début de cette année : une supernova assez brillante est visible dans la galaxie M82 (qui forme un célèbre duo avec M81 dans la grande ourse). Elle est donc accessible à dans de "petits" instrument (un 115x900 suffit) et beaucoup d'amateurs ont postés leurs images sur le web ces derniers jours. Moi aussi j'ai profité d'une très courte accalmie dans le ciel Breton pour imager M82 , une cible "facile" que j'avais déjà pointé lors de mes premières tentatives d' astrophotographie au foyer  de mon T200 :
M82 et SN2014J

découverte à la magnitude 11.7 la supernova n'avait pas encore atteint son maximum de brillance. L'occasion pour moi de m'essayer un peu à la photométrie avec le logiciel Iris.  J'aurais voulu compléter le suivi de magnitude de la SN mais la météo ne m'en a pas laissé l'occasion ...



La photométrie consiste à calculer la magnitude (brillance) d'un objet  à partir d'une photo  en prenant comme référence des étoiles connues. Pour faire une astrométrie  il va donc falloir :
  • d'abord il faut identifier les étoiles présentent dans la photo  pour calibrer le lien entre la brillance réelle d'une étoile et celle  sur la photo (ce que j'expliquais dans le billet sur  l' astrométrie avec Iris   )
  •  ensuite Iris permet de calculer la brillance d'une partie de l'image grâce au calibrage effectué
Une fois les étoiles identifiées la méthode est exactement la même que pour faire une astrométrie avec Iris :
  • on sélectionne à la souris une petite zone autour de l'étoile dont on veut calculer la magnitude
  • puis on choisit le menu "calculer" par un clic droit de la souris
  • le résultat de l'astrométrie et de la photométrie s'affichent  dans la fenêtre de sortie de Iris
Ce qui me donne pour SN2014J

ALPHA = 09h 55m 42s  DELTA = +69° 40' 26"   MAGNITUDE = 10.208


comparaison des magnitudes calculées avec Iris avec celles données par Skychart

A noter : le choix du catalogue stellaire est très important, car les magnitudes doivent être précisément calibrées pour donner un résultat réaliste :

  • j'ai utilisé les catalogues sky2000 et GSC utilisés par plusieurs logiciel mais pas toujours très fiables  (le second donnant des résultats  moins réalistes)  par manque d'étoiles ou par des données approximatives
  • le catalogue UCAC4  semble être  une référence (il peut être téléchargé sur le site de skychart )  mais il est assez conséquent et n'est pas toujours reconnu par Iris  (à vérifier)
  • Je n'ai pas non-plus essayé le catalogue Tycho2  (qu'on m'a conseillé) ni le logiciel Audela  qui tourne nativement sous linux  contrairement à Iris 
  • enfin pour faire une vraie photométrie il faut en toute rigueur  prendre des images dans 3 domaines spectraux différents (RVB)  et utiliser les magnitudes calibrées pour ces trois domaines (celles du UCAC4) 
Si je compare mes résultats avec les données disponibles sur le site de AAVSO mon estimation de m=10.2  pour le 02/02/14 est  compatible  avec les résultats de magnitude visuelle (les points noirs dans le graphe ci-dessous) même si je suis plutôt dans le haut de la fourchette  :


données AAVSO



pour plus d'information sur les supernovae et la photométrie voir http://www.astrosurf.com/snaude/index.htm

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour écrire des formules mathématiques vous pouvez utiliser la syntaxe latex en mettant vos formules entre des "dollars" $ \$....\$ $ par exemple :
- $\sum_{n=1}^\infty {1\over n^2}={\pi^2\over 6}$ s'obtient avec \sum_{n=1}^\infty {1\over n^2}={\pi^2\over 6}
- $\mathbb R$ s'obtient avec {\mathbb R} et $\mathcal D$ s'obtient avec {\mathcal D}
- pour les crochets $\langle .,. \rangle$ dans les commentaires utilisez \langle .,. \rangle
vous pouvez écrire du html dans les commentaires :
- italique <i> ... </i> gras <b> ... </b>
- lien <a href="http://adresse "> .... </a>