jeudi 29 mars 2012

Conjonction Lune-Vénus-Jupiter

La Lune Vénus et Jupiter sont les trois objets du système solaire les plus faciles à observer. Ils sont brillants et régulièrement observables dans de bonnes conditions, et  leurs trajectoires les amènent à se croiser régulièrement dans le ciel, cependant le fait que les trois soient réunis à environ 10° les uns des autres est beaucoup plus rare. C'était une occasion idéale pour visualiser la géométrie du système solaire que les hommes ont mis si longtemps à comprendre en observant le ciel.

La conjonction qui a eu lieu du 24 au 27 Mars 2012 était particulièrement propice à cela (et en plus j'ai eu un ciel dégagé pendant les 4 jours!), d'autant plus qu'un quatrième objet était aussi visible dans le même : l'amas des Pléiades (un groupe d'étoiles aussi appelé M45). Voici quelques photos de cette conjonction :





Au passage vous remarquerez qu'il peut faire beau 4 jours de suite en Bretagne au mois de Mars :-) Les planètes principales  tournent autour du soleil quasiment dans le même plan, le plan orbital de la lune est par contre légèrement incliné d'environ 5° par rapport à ce plan. La trace de ce plan sur la sphère céleste est donc un cercle au centre duquel nous semblons nous trouver et le long duquel semblent se déplacer les planètes et la Lune. C'est aussi la trajectoire apparente que le Soleil semble décrire quand nous le regardons depuis la Terre. Cette ligne imaginaire s'appelle l'écliptique  car lorsque la Lune la traverse au moment de la nouvelle lune (resp. plein lune) il se produit une éclipse de Soleil (resp. de Lune). Si on compare avec une carte céleste, on voit bien ici que la Lune traverse l'écliptique au niveau de M45, ce sera exactement la position du soleil dans à peu près 2 mois (le 20 Mai exactement) donc juste au moment de la nouvelle lune ... il y aura donc une éclipse de Soleil mais elle ne sera pas totale (seulement annulaire) et visible uniquement depuis les régions proches de  l'océan pacifique (http://eclipse.gsfc.nasa.gov/OH/OH2012.html).


Les constellations qui se trouvent le long de cette lignes ont donc eu une grande importance dans les mythologies antiques, ce sont les constellation du zodiaque. M45 tire son nom (les Péliades) des 7 filles de Titan et compagnes d'Artémis  pourchassées par Le Guerrier Orion, la constellation d'Orion se trouve d'ailleurs juste un peu à l'est des Pléiades et semble donc bien poursuivre ces dernières dans le ciel ... visuellement les Péliades ressemblent à une grande ourse en miniature! C'est un excellent test visuel : si vous arrivez à en distinguer 7 à l’œil nu vous pouvez vous vanter d'avoir une très bonne vue. Dans une paire de Jumelles vous verrez à peu près ce qu'on obtient avec un téléobjectif de 300mm et quelques dizaines de secondes de poses :




 Cette période juste après la nouvelle lune est propice à l'observation de la lumière cendrée. En effet la partie de la lune qui se trouve plongée dans la nuit est tournée vers la face de la Terre qui elle est illuminée par le soleil C'est ce "clair de Terre" qui illumine suffisamment la surface obscure de la Lune pour la rendre visible. Elle n'est visibles que quelques jours après ou avant la nouvelle car pour être observable il faut que :


  • le ciel soit suffisamment sombre pour ne pas masquer cette faible lueur
  • la partie éclairée de la Lune soit suffisamment petite pour ne pas éblouir l'observateur
voilà l'évolution, en gros plan, de la lumière cendrée au fil des jours :





Il y a parfois des conjonctions beaucoup plus rapprochées  comme celle de 23/04/1998 (au petit matin) ou la Lune Vénus et Jupiter étaient dans un cercle de moins de 1° de diamètre :


Dans certains cas la lune peut même venir masquer une planète on parle alors d'occultation. On peut voir la planète disparaitre derrière la lune puis réapparaitre quelques dizaines de minutes plus tard!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour écrire des formules mathématiques vous pouvez utiliser la syntaxe latex en mettant vos formules entre des "dollars" $ \$....\$ $ par exemple :
- $\sum_{n=1}^\infty {1\over n^2}={\pi^2\over 6}$ s'obtient avec \sum_{n=1}^\infty {1\over n^2}={\pi^2\over 6}
- $\mathbb R$ s'obtient avec {\mathbb R} et $\mathcal D$ s'obtient avec {\mathcal D}
- pour les crochets $\langle .,. \rangle$ dans les commentaires utilisez \langle .,. \rangle
vous pouvez écrire du html dans les commentaires :
- italique <i> ... </i> gras <b> ... </b>
- lien <a href="http://adresse "> .... </a>